NFS (Numération Formule Sanguine)

Numération formule sanguine qui comprend:

Les hématies ou globules rouges : ( 3.5 à 5.5 millions). Cet examen isolé oriente vers une anémie (pas assez de globules) ou une polyglobulie (trop de globules).

L’hémoglobine : (11 à 16g) une hémoglobine trop basse (inférieure à 10.5g) permet d’établir un diagnostic d’anémie.

L’hématocrite : (37 à 47%) elle donne la concentration en hémoglobine dans le sang, elle est abaissée dans les anémies, elle est augmentée en particulier chez les consommateurs d’EPO.

Le VGM ou volume globulaire moyen ( 80 à 95). Il mesure la taille moyenne du globule rouge. Ce volume diminue dans les anémies chroniques par saignement ou manque de fer. Il augmente dans les anémies par carence en vitamine, par mauvaise absorption alimentaire du tube digestif. Il augmente aussi dans la consommation chronique de tabac ou d’alcool.

Les CCMH et TCMH respectivement “concentration corpusculaire moyenne en hémoglobine” et “taux corpusculaire moyen en hémoglobine” n’ont pas d’intérêt diagnostic sinon que le CCMH bas confirme une hypochromie (manque de fer).

Les leucocytes ou globules blancs. (1000 à 3500)
Leur mesure sert à s’assurer comme les globules rouges, d’un nombre anormal de leucocytes, ou de formes anormales.
Trop de leucocytes peut correspondre à une inflammation ou à une maladie de type leucémie (beaucoup plus rare). Les formes anormales que l’on appelle des blastes font craindre une leucémie, mais toutes les leucémies ne sont pas graves.
Les leucocytes sont classés en:
polynucléaire neutrophiles : (2000 à 7500 chez l’adulte) leur élévation importante signe une infection type sinusite, appendicite etc… mais ils augmentent aussi chez le tabagique, sous traitement corticoïde, ou dans certaines leucémies.

polynucléaires éosinophiles : (inf. à 650) leur élévation signe des terrains allergiques, des terrains colitiques, des parasitoses (oxyures, vers solitaire)

polynucléaires basophiles (inf. à 200) leur augmentation se rencontre dans certaines leucémies, dans les cirrhoses et les problèmes thyroïdiens.

lymphocytes (1000 à 4000 chez l’adulte ) Leur augmentation se constate dans beaucoup de maladies virales (coqueluche, oreillons, brucellose, grippe etc…) mais aussi dans les leucémies.

monocytes (200 à 1000) leur nombre augmente dans certaines maladies comme la mononucléose, après une anémie et dans certaines leucémies.