HÉPATITE C : NOUS AUSSI ON A NOS CLUSTERS…

Cluster, voici un mot que lon connaissait peu hier et qui aujourdhui est employé dans tous les médias et se retrouve sur les lèvres de tout le monde (derrière le masque bien sûr !).

On parle à tout bout de champ des clusters COVID 19, mais nous aussi dans l’hépatite C, on a nos clusters ! Il sagit, certes, de clusters passés, ce qui pourrait être plutôt qualifié de «tribus ».

La tribu cest lensemble des gens avec qui vous avez fait un bout de cheminAvec qui vous avez échangé du matériel et peut-être des virus également.

Le principe du cluster est simple : lorsque je tiens le premier malade, il suffit de tirer sur le fil, de trouver les « sujets contacts » qui sont peut être à leur tour malades et qui doivent donc, à leur tour, être dépistés.

Quand en 2020 on découvre quun patient est porteur dune hépatite C , sil sest contaminé par toxicomanie, il est important davoir à l’esprit ce « cluster » du temps passé ! Aller à la recherche de ce que sont devenus les membres de la tribu avec qui il y a eu une co-consommation, mais aussi peut être une co-infection par le VHC. Ce travail de recherche peut être douloureux et beaucoup de patients n’ont pas forcément envie de retrouver des contacts dil y a 20 ou 30 ans concernant une partie de leur vie, qu’ils ont parfois envie doublier . Mais pour les toxicomanes actifs, cela prend un autre sens, comment passer dune chaine de contamination à une chaine du dépistage ?

Oserait-on dire : « tu es porteur de l’hépatite C, on va te traiter et tu vas guérir, mais il faut absolument que tu retrouves, si tu le peux, les gens avec qui tu as pu te contaminer ou transmettre, cest important pour contrôler l’épidémie et guérir chacun ! »

Alors vous êtes convaincus ? Nous aussi, on a nos clusters et cette vision de lépidémie peut permettre de micro éliminations au sein dun CSAPA, dune communauté, d’une ex tribu ou simplement dun groupe de co-consommateurs.

Pascal Mélin

Partager l'article

125697

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.