MARIE

L’orthographe et la ponctuation de l’auteur ont été respectées

« J’aime la vie, et tant d’autres préfèrent leur intérêts »

 Voilà quelques années que je vis avec l’hépatite C. au départ elle était « en sommeil », puis elle s’est réveillée tout doucement, mais surement !

Aujourd’hui ma vie c’est :

  • plus de travail, RSA
  • séparée, plus d’énergie pour mon couple
  • Seule avec une enfant de 15 ans, qui souffre de me voir asthénique, malade
  • Maux de tête, vomissement au quotidien, hyper fatiguée, avec besoin de dormir de suite sinon c’est le malaise
  • Irritable, avec pour seule réponse du Seroplex
  • Vie privée ou sociale pratiquement à néant, plus de force ni d’énergie.

Je suis devenue l’ombre de moi-même !

Mon docteur me demande d’être patiente (F2), le traitement est trop couteux pour que je puisse en bénéficier. Je me vois dépérir, mes enfants, mes petits enfants aussi le constatent.

Et vous si c’était l’un des vôtres ou vous-même, vous ne seriez pas désespéré ?

J’aime la vie , et tant d’autres préfèrent leur intérêts.


Mise à jour 2020 : “Aujourd’hui en France, toute personne atteinte de l’hépatite C a accès aux derniers traitements, qui sont courts, efficaces et bien tolérés. Parlez-en à votre médecin !”

Partager l'article

19866

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.