RENCONTRE AVEC FRANÇOISE PAYEN, AUTEURE DE “ATTENDRE, ESPÉRER RENAÎTRE…”

Attendre, Espérer renaître…”

 

Attendre, Espérer renaître …” est un témoignage autobiographique authentique qui retrace, sous forme de journal, les étapes traversées durant deux années, quand une Hépatite C a été décelée chez moi (Françoise PAYEN). Je n’ai pas eu droit à la thérapie médicamenteuse normale et devais attendre qu’un cancer ou qu’une cirrhose soit déclaré !! Par chance, j’ai pu consentir à suivre un traitement protocolaire (d’essai). Les mots et expressions : « attendre, désirer guérir, espérer revivre » mêlés parfois de doute, d’injustice ou de lassitude reviennent souvent dans mon récit. Ce fut un combat dans lequel j’ai puisé mes ressources dans ce qui m’était donné ou ce que j’avais acquis : spiritualité, méditation, reconnaissance de mon corps, acceptation différente du monde et d’autrui, afin de revivre ou de renaître.

J’ai écrit ce livre, d’une part parce que l’écriture d’un journal soulage et d’autre part, parce que j’ai songé à travers ce récit, pouvoir venir en aide à bien des malades en leur donnant courage et espoir. Je relate également des erreurs à ne pas reproduire et des activités ou comportements bénéfiques pour le bien-être. 

Mon livre s’adresse à des personnes atteintes non seulement d’Hépatite mais également de cancers ou de maladies graves, à des médecins, à des associations de soutien médical, à toute personne désireuse de transcender un problème.

J’ai voulu transmettre un message d’espoir essentiellement, de courage et de réconfort.

Certains lecteurs ne trouveront sans doute pas beaucoup d’inspiration dans ce livre puisqu’il n’est que l’écriture d’un “journal”. J’y ai été amenée quelque peu taraudée par l’envie d’écrire et de partager. Je fais également partie de l’Association Pour l’Autobiographie et les expériences d’auteurs m’ont donné des idées.

Résumé de Edilivre

Ce journal autobiographique met en exergue les étapes et l’évolution d’une maladie qui ne pouvait être soignée chez l’auteure quand elle s’est déclarée. Les souffrances et les très longues attentes d’un traitement n’ont pas ôté tout espoir. C’est avant tout un message de courage, de ténacité et d’espoir qui est adressé à bon nombre de personnes atteintes de toutes sortes de maladies. Un récit épatant pour les « hépatants ».Commande et informations complémentaires

 

Partager l'article

13981